5 | 2016
Temps, mode et aspect en espagnol

Bien de travaux ont été consacrés au Temps, au Mode et à l’Aspect mais ces notions suscitent toujours un grand intérêt dû à leur grande complexité. Ce vaste champ d’analyse englobe l’étude de l’Aspect – verbal/lexical – et son rapport avec la catégorie Temps ; le domaine d’étude comprend aussi comment la catégorie d’Aspect, qui est présente dans le lexique mais difficilement repérable dans la morphologie, peut influencer syntaxiquement certaines combinaisons.

Ce numéro tient à rassembler des linguistes travaillant sur des nouvelles approches aussi bien théoriques que méthodologiques sur le Temps, le Mode et l’Aspect en espagnol afin d’enrichir les recherches actuelles existantes sur ces sujets.

Textes réunis et présentés par Elena Gaspar García.

Comité scientifique :

  • Didier Bottineau (Université Paris 13)
  • Bernard Darbord (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Elena Gaspar (Université de Rouen Normandie)
  • Mercè Pujol Berché (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Béatrice Salazar (Université de Rouen Normandie)
  • José Vicente Lozano (Université de Rouen Normandie)
  • María Belén Villar Diaz (Université Lumière Lyon 2)

Couverture de

L’influence de l’aspect lexical dans certaines combinaisons

De la independencia entre juicios y clases aspectuales: evidencias de la lengua españolas

Federico Silvagni


Résumés

La distinction entre Jugements Thétiques et Jugements Catégoriques a fait l’objet de nombreux débats dans les travaux de linguistique du siècle dernier. Les conclusions de ces travaux ont exercé une influence considérable sur des domaines spécifiques de recherche, dont l’étude de l’aspect lexical des prédicats (connu aussi comme Aktionsart, ou aspect sémantique). Précisément, dans la bibliographie spécialisée sont souvent intimement liées la nature thétique ou catégorique du jugement et la distinction aspectuelle entre Événements et États. Cependant, l’étude minutieuse des données recueillies nous mène à rectifier une telle vision des choses, nuisant non seulement à l’approche adéquate des jugements, mais aussi des événements, des états et d’autres catégories comparables. Dans ce travail, il sera empiriquement démontré que les deux types de jugement n’entretiennent aucun rapport avec les traits aspectuels des prédicats. L’étude sera axée sur l’espagnol dans le dessein de développer les questions théoriques et typologiques ayant trait aux jugements thétiques et catégoriques dans cette langue.

La distinción entre Juicios Téticos y Juicios Categóricos es uno de los temas que han protagonizado el debate de los estudios lingüísticos del siglo pasado. La amplia producción científica al respecto ha influido considerablemente en distintos ámbitos de investigación, de entre los cuales destaca el estudio del aspecto interno de los predicados (conocido también como Aktionsart, o aspecto léxico-semántico). Concretamente, en la bibliografía especializada se ha perpetuado la idea de una íntima relación entre la distinción Tético / Categórico y el aspecto eventivo o estativo del predicado involucrado en el juicio. Sin embargo, bajo una observación atenta de los datos, dicha visión resulta ser inexacta lo que repercute negativamente sobre el estudio tanto de los juicios como de cuestiones relacionadas con la distinción entre Estados y Eventos, u otras clasificaciones por el estilo. En esta ocasión demostramos empíricamente que los dos tipos de juicios no mantienen ninguna relación con las clases aspectuales de los predicados. Para ello, nos centramos en datos del español, a fin de contribuir a una mejor caracterización de los fenómenos en cuestión bajo una perspectiva no solo teórica, sino más bien tipológica.

Texte intégral

Ce texte n’a pas encore fait l’objet d’une rétroconversion en XML, mais il peut être consulté dans sa version PDF.

Pour citer ce document

Federico Silvagni, « De la independencia entre juicios y clases aspectuales: evidencias de la lengua españolas » dans « Temps, mode et aspect en espagnol », « Epilogos », 2018 Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Polygraphiques - Collection numérique de l'ERIAC EA 4705

URL : http://publis-shs.univ-rouen.fr/eriac/index.php?id=312.

Quelques mots à propos de :  Federico Silvagni

Universitat Autònoma de Barcelona – Centre de Lingüística Teòrica
Federico Silvagni est diplômé de l’Université de Bologne (Italie) et a obtenu un Master de philologie hispanique à l’Université Complu-tense de Madrid. Il a été professeur au Centre d’Enseignement de l’Espagnol dans cette même université et développe actuellement ses activités d’enseignement et de recherche en tant qu’enseignant-chercheur à l’Université Autonome de Barcelone. Il a mené à bien des recherches dans le domaine de la didactique de l’espagnol comme seconde langue et comme langue étrangère. Ses recherches actuelles sont dédiées à l’aspect sémantique des prédicats et aux relations entre syntaxe et lexique. Actuellement, il écrit une thèse de doctorat consacrée à l’étude de la distinction entre états et événements, avec une attention toute particulière pour la langue espagnole.