5 | 2016
Temps, mode et aspect en espagnol

Bien de travaux ont été consacrés au Temps, au Mode et à l’Aspect mais ces notions suscitent toujours un grand intérêt dû à leur grande complexité. Ce vaste champ d’analyse englobe l’étude de l’Aspect – verbal/lexical – et son rapport avec la catégorie Temps ; le domaine d’étude comprend aussi comment la catégorie d’Aspect, qui est présente dans le lexique mais difficilement repérable dans la morphologie, peut influencer syntaxiquement certaines combinaisons.

Ce numéro tient à rassembler des linguistes travaillant sur des nouvelles approches aussi bien théoriques que méthodologiques sur le Temps, le Mode et l’Aspect en espagnol afin d’enrichir les recherches actuelles existantes sur ces sujets.

Textes réunis et présentés par Elena Gaspar García.

Comité scientifique :

  • Didier Bottineau (Université Paris 13)
  • Bernard Darbord (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Elena Gaspar (Université de Rouen Normandie)
  • Mercè Pujol Berché (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Béatrice Salazar (Université de Rouen Normandie)
  • José Vicente Lozano (Université de Rouen Normandie)
  • María Belén Villar Diaz (Université Lumière Lyon 2)

Couverture de

Rapports aspecto-temporels

Análisis pragmático del uso temporal, del uso epistémico y del uso retrospectivo del futuro y del condicional en español moderno

Sophie Azzopardi


Résumés

Dans cet article, on analyse le mécanisme de production de quatre emplois du futur et du conditionnel en espagnol : l’emploi temporel et l’emploi rétrospectif du futur et l’emploi épistémique commun au futur et au conditionnel. On mettra en exergue le rôle de la valeur aspectuo-temporelle des deux temps, y compris les emplois modaux, mais on essaiera surtout de démontrer que le temps verbal n’est pas le seul responsable de la production des sens discursifs mais qu’ils sont le résultat de l’interaction entre le temps verbal et d’autres éléments co(n)textuels.

En este artículo se pretende analizar el mecanismo de producción de cuatro usos del futuro y del condicional en español: el uso temporal y el uso retrospectivo para el futuro y el uso epistémico común al futuro y al condicional. Se pondrá en evidencia el papel del valor aspectuo¬temporal de ambos tiempos hasta en los usos modales pero sobre todo se mostrará que el tiempo verbal no es el único responsable de la producción de los significados discursivos sino que son el resultado de una interacción entre el tiempo verbal y otros elementos co(n)textuales.

Texte intégral

Ce texte n’a pas encore fait l’objet d’une rétroconversion en XML, mais il peut être consulté dans sa version PDF.

Pour citer ce document

Sophie Azzopardi, « Análisis pragmático del uso temporal, del uso epistémico y del uso retrospectivo del futuro y del condicional en español moderno » dans « Temps, mode et aspect en espagnol », « Epilogos », 2018 Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Polygraphiques - Collection numérique de l'ERIAC EA 4705

URL : http://publis-shs.univ-rouen.fr/eriac/index.php?id=322.

Quelques mots à propos de :  Sophie Azzopardi

Université Paris Diderot - CLILLAC-ARP (EA 3967)
Sophie Azzopardi est maître de conférences en linguistique espagnole et traduction spécialisée à l’Université Paris Diderot et membre du CLILLAC-ARP EA 3967. Sa thèse et ses recherches s’intéressent à l’articulation entre la valeur en langue du futur et du conditionnel et les effets de sens temporels et modaux produits par l’emploi de ces temps en discours dans une perspective énonciative et dialogique ainsi que d’un point de vue contrastif entre l’espagnol et le français. Depuis cette même approche contrastive, elle prépare actuellement une série de travaux sur la communication publicitaire en tant que genre de discours et sur ses enjeux traductologiques.