5 | 2016
Temps, mode et aspect en espagnol

Bien de travaux ont été consacrés au Temps, au Mode et à l’Aspect mais ces notions suscitent toujours un grand intérêt dû à leur grande complexité. Ce vaste champ d’analyse englobe l’étude de l’Aspect – verbal/lexical – et son rapport avec la catégorie Temps ; le domaine d’étude comprend aussi comment la catégorie d’Aspect, qui est présente dans le lexique mais difficilement repérable dans la morphologie, peut influencer syntaxiquement certaines combinaisons.

Ce numéro tient à rassembler des linguistes travaillant sur des nouvelles approches aussi bien théoriques que méthodologiques sur le Temps, le Mode et l’Aspect en espagnol afin d’enrichir les recherches actuelles existantes sur ces sujets.

Textes réunis et présentés par Elena Gaspar García.

Comité scientifique :

  • Didier Bottineau (Université Paris 13)
  • Bernard Darbord (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Elena Gaspar (Université de Rouen Normandie)
  • Mercè Pujol Berché (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
  • Béatrice Salazar (Université de Rouen Normandie)
  • José Vicente Lozano (Université de Rouen Normandie)
  • María Belén Villar Diaz (Université Lumière Lyon 2)

Couverture de

L’influence de l’aspect lexical dans certaines combinaisons

Los estados causativos en el modelo Ramchandiano

Alfredo García Pardo


Résumés

Ce travail se propose d’élargir les postulats de Ramchand (2008) dans l’étude de l’aspect lexical. On fera état d’une ébauche du système syntaxique (la « syntaxe de phase 1 ») et on soutiendra l’hypothèse qu’il existe une combinaison possible de noyaux événementiels qui était absente de son travail original, correspondant de fait aux états causatifs. Il s’agit de la combinaison Inic-Res qui, dépourvue d’un noyau Proc, correspond à un état et qui, grâce à ses deux noyaux événementiels, reçoit une interprétation causative. Notre proposition renforce ainsi le modèle Ramchandien en élargissant sa portée empirique sans porter atteinte à l’esprit et à l’organisation fondamentale du modèle.

Este trabajo propone una extensión de la propuesta de Ramchand (2008) para el estudio del aspecto léxico. Se presenta un esbozo de su sistema sintáctico (la “sintaxis de primera fase”) y defendemos que hay una combinación posible de núcleos eventivos que su trabajo original no contemplaba que es, de hecho, la que corresponde a los estados causativos. Tal combinación es Inic-Res que, por carecer de un núcleo Proc, corresponde a una estructura estativa y, por virtud de tener dos núcleos eventivos, tiene una interpretación causativa. Nuestra propuesta, refuerza así, el modelo Ramchandiano extendiendo su cobertura empírica sin comprometer ni el espíritu ni la maquinaria básica del mismo.

Texte intégral

Ce texte n’a pas encore fait l’objet d’une rétroconversion en XML, mais il peut être consulté dans sa version PDF.

Pour citer ce document

Alfredo García Pardo, « Los estados causativos en el modelo Ramchandiano » dans « Temps, mode et aspect en espagnol », « Epilogos », 2018 Licence Creative Commons
Ce(tte) œuvre est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Polygraphiques - Collection numérique de l'ERIAC EA 4705

URL : http://publis-shs.univ-rouen.fr/eriac/index.php?id=310.

Quelques mots à propos de :  Alfredo García Pardo

University of Southern California
Alfredo García Pardo a étudié la Philologie Anglaise à l’Universidad Autónoma de Madrid. Actuellement, il est doctorant en Linguistique à l’University of Southern California, sous la direction de María Luisa Zubizarreta. Ses intérêts principaux sont l’aspect lexical ainsi que la structure argumentale. Il a presenté des travaux sur ces sujets dans de nombreux colloques internationaux.