Bienvenue sur la Revue Marketing Territorial


Cette revue académique s’intéresse au marketing territorial, expression à envisager au sens large, au-delà du marketing des territoires. Il s’agit d'appréhender la dimension stratégique, opérationnelle ou analytique de divers objets, que ce soit sous langle des actions, des pratiques, des représentations ou bien des discours. Cest sur la base de ces trois approches traitées de manière isolée ou combinées que ces objets sont appréhendés dans RMT.

Lapproche par le gouvernement   >  avec l’étude des jeux de pouvoir qui anime les sciences sociales dans l’objectif de mieux saisir les équilibres, les inégalités sociales, les rapports de forces mouvants. Langle d'approche est bien celui de la question du développement des territoires en tant quobjectif visé, quil soit social, économique, touristique, culturel ou écologique. Létude de la gouvernance est appropriée mais elle peut être dépassée pour saisir les structures sociales qui dominent la manière de gérer mais aussi développer différents espaces (de tout type, tant les nations que les villes ou régions mais aussi des administrations ad hoc ou bien encore les quartiers, établissements, associations...). 

Lapproche par la production   >  avec lobservation de divers types de fabrication (des discours, des actions et opérations, des stratégies et planifications, des évaluations et du contrôle, des modes de segmentation, des diagnostics...) tant de ce qui fait le coeur du marketing des territoires (les questions dimage et de notoriété, les positionnements différenciants, les ciblages, les labels...) que dautres objets portant sur des terrains détude variés (français, européen, de l'ailleurs...) pour une meilleure compréhension de la gestion stratégique des lieux.

Lapproche par la consommation   >   plus précisément, une consommation à dimension spatiale qui recouvrent bien des sujets (effet made in, identité territoriale des produits et services pour une plus grande proximité, attachement identitaire du consommateur...). La CCT - consumer culture theory - est une approche sollicitée pour appréhender cette dimension spatiale mais les études quantitatives sont aussi possibles. Les travaux portant sur tout type de profils de consommateurs sont les bienvenus, quels que soient les formats de corpus détude.

Les analyses comparatives sont privilégiées ici, tant dans lapproche de la Consommation que dans celle de la Production ou encore celle du Gouvernement. Divers types d’acteurs et divers types dobjets sont concernés, ce qui octroie un large spectre de réflexions scientifiques. On peut évoquer les acteurs :

- privés, quel que soit le format d’entreprise ou d’association (multinationales, franchises, start-up, commerces de proximité...)

- publics, aussi bien les collectivités locales que les Etats ou à partir d’autres échelons comme les quartiers ou la rue, ce qui questionne l’espace public, ou bien les clusters, les destinations..., ce qui questionne les systèmes doptimisation.

- consommateurs, que ce soit par le marketing ethnique, le marketing viral, le marketing affinitaire, l’image de marque...

- habitants-usagers-citoyens dès lors que leur territorialité est interrogée afin de comprendre les fondements spatiaux de lidentité de chacun.

... voire l’absence d’acteurs à travers l’étude diconographies, de statistiques, de campagnes de promotion, dévénementiel ou de monuments identitaires et autres hauts-lieux par exemples.

Parce que le marketing territorial n’est pas encore installé comme un champ de recherche au périmètre clairement défini, il convient d’expliquer ce qu’il peut recouvrir afin de contribuer à sa clarification conceptuelle.

Les dynamiques territoriales des faits sociaux peuvent être étudiées dans cette revue lorsqu’elles visent la performance des organisations humaines. Le management public, la géographie sociale, l’aménagement et l’urbanisme, l’économie territoriale, la sociologie urbaine, la science politique, les sciences de l’information et de la communication, les études urbaines, les études régionales, les études touristiques, ou encore la gestion à travers le marketing, la stratégie, l’entrepreneuriat, sont des champs disciplinaires attendus, dès lors qu’une dimension territoriale est identifiée et mise en exergue.

RMT est une revue pluridisciplinaire centrée sur les questions du développement social par une dimension territoriale ou sur le développement des territoires, au travers principalement des stratégies, de l’état d’esprit marketing, de la communication publique, ou de la quête de sentiment d’appartenance. Cette revue questionne aussi l’étude de la performance sous le prisme du territoire, en abordant la marchandisation, la consommation, le marketing, l’identité. Les corolaires à l’international, dans la langue anglo-saxonne, renvoient au place marketing, au place branding, au place management, au place making, à la consumer culture theory appliquée au territoire ou encore au new public management et aux courants de recherche qui en ont découlé. Pour tous ces champs, un esprit critique est attendu sans pour autant délaisser les recommandations, utiles aux praticiens. Au fil du temps, cette revue constituée d’articles pluridisciplinaires vise à la publication de textes en français rédigés à partir d’une bibliographie transdiciplinaire.

Pour bien comprendre le positionnement et le périmètre scientifique de RMT, nous vous invitons à consulter le numéro 0 dont le but est de souligner l’ampleur de ce thème qu’est le marketing territorial. La revue vise à structurer un thème émergent dans le paysage scientifique.

RMT

Numéros en texte intégral
Revue Marketing Territorial



La revue

Cette rubrique comporte l'ensemble des pages d'informations de la revue.