Informations pratiques

Consignes éditoriales

Les textes sont à envoyer au format .doc ou .docx (Microsoft Office Word)

Mise en forme

Saisir le texte courant en « Times New Roman ».

Marges : 3 cm à gauche, 3 cm à droite, 2,5 cm en haut, 2,5 cm en bas.

Titre de l’article : « Times New Roman », corps 14, gras, aligné à gauche.

Passer 2 lignes après le titre et préciser le nom de l’auteur et ses rattachements dans la disposition suivante :

Prénom Nom

Université (Laboratoire)

Mettre les titres de niveau 2 en style « Titre 2 » (« Times New Roman », corps 12, gras).

Mettre les titres de niveau 3 en style « Titre 3 » (« Times New Roman », corps 12, gras, retrait de 0,8 cm).

Pour le texte : utiliser un corps 12, un interligne simple et un retrait de première ligne de 0,5 cm. Texte justifié.

Pour les citations longues : utiliser un corps 10, un retrait à droite et à gauche de 1 cm, un interligne simple. Texte justifié.

Utiliser les appels de note de bas de page (et non fin de document) avec une numérotation continue.

Ne pas utiliser la fonction « Puces et numéros » de Word.

Bibliographie et références

La bibliographie sera intégrée aux notes. Il convient donc de citer les titres des ouvrages et des articles intégralement dans la note. Si un même titre est cité plusieurs fois, on renverra, à partir de la deuxième mention, à la première, en utilisant le classique op. cit. (en italique) ou art. cit. (en romain). Les références bibliographiques en bas de page doivent être présentées de la manière suivante :

Ouvrage à auteur unique

Prénom(s) complet(s) Nom de l’auteur, Titre complet de l’ouvrage [année première édition], Lieu d’édition, Maison d’édition, « Collection », année, tomaison, nombre de volumes, pages de référence.

Alain Corbin, Les filles de noces. Misère sexuelle et prostitution aux xixe-xxe siècles [1978], Paris, Aubier, 1982.

Ouvrages collectifs

Prénom(s) complet(s) Nom de l’auteur (dir.), Titre complet de l’ouvrage [année première édition], Lieu d’édition, Maison d’édition, « Collection », année, tomaison, nombre de volumes, pages de référence.

Christine Williams, Arlene Stein (dir), Sexuality and gender, Oxford, Blackwell, 2002.

Article dans un ouvrage collectif

Prénom(s) complet(s) Nom de l’auteur, « Titre complet de l’article », dans Prénom complet et Nom du directeur du collectif (dir.), Titre complet de l’ouvrage collectif, Lieu d’édition, Maison d’édition, année, tomaison, pages de références.

Debra Renee Kaufman, « Sex-Segregated Living : Celebrating the Female », dans Christine Williams, Arlene Stein (dir), Sexuality and gender, Oxford, Blackwell, 2002, p. 271-280.

Article publié dans une revue

Prénom(s) complet(s) Nom de l’auteur, « Titre de l’article », Nom de la revue, numéro, mois année, pages de référence.

Michel Bozon, « Orientations intimes et construction de soi. Pluralité et divergences dans les expressions de la sexualité », Sociétés contemporaines, vol. 41-42, 2001, p. 11-39.

Thèse ou mémoire

Prénom(s) complet(s) Nom de l’auteur, Titre de la thèse ou du mémoire, discipline et spécialité, université, département, date de soutenance, nombre de volumes, pages de référence.

Baptiste Coulmont, “Que Dieu vous bénisse !”, Le mariage religieux des couples du même sexe aux États-Unis, Thèse de sociologie, École Normale Supérieure (Paris), 2003.

Typographie

Les italiques

Pour souligner. Ne pas utiliser le gras dans cette fonction.

Pour les titres d’œuvres, de revues.

Pour signaler un mot ou une citation de langue étrangère, y compris le latin, et leurs abréviations op. cit., ibidem (ibid.), a priori, etc.

Pour les notes de musique : do, , mi, etc.

Les majuscules

Les majuscules seront accentuées : À, É, etc.

Les chiffres romains sont utilisés en capitales pour :

  • les ans du calendrier républicain ;
  • les numéros dynastiques : « François Ier », « Henri II » ;
  • les régimes politiques, dynasties ou assemblées renouvelées : « la Ve République », « le LVe Salon de l’automobile » ;
  • les régions militaires et les no d’unités d’armées étrangères ;
  • les divisons principales : « Ire partie », « acte II », « IIIe millénaire », « volume V », « planche I ».

Les chiffres romains en petites capitales pour :

  • les divisions secondaires : les siècles (secondaires par rapport au millénaire…) : « xiiie siècle »
  • les scènes de théâtre : « acte I, scène iii »
  • les chapitres (secondaires aux parties).

Les tirets

Bien distinguer le trait d’union (« c’est-à-dire » ) du tiret moyen (–) de l’incise. Utiliser ce tiret moyen (semi-cadratin) pour chaque item d’une énumération.

Les espaces insécables

Cette espace invisible s’obtient dans Word en tapant simultanément sur CRTL + ↑ + « barre d’espacement » (PC) ou Option + « barre d’espace » (Mac). Dans le présent document, l’espace insécable est notée « ■ » seulement pour que son usage soit perceptible.

Avant chaque caractère de ponctuation double (! ; : « » . NB : pour ces signes, Word met en général automatiquement l’espace insécable).

Entre les abréviations M., Mme, etc. et le prénom/nom suivant : « Mlle■Scudéry ».

Entre les abréviations de prénoms et le caractère suivant : « J.■Racine ».

Après toute abréviation suivie d’un nombre : « p.■20 », « t.■II », « chap.■xix ».

Pour éviter qu’un nombre ne se trouve isolé : « 2■000■militants ».

Dates : entre le quantième du mois et le mois : « 9■mars 2008 ». En l’absence du quantième, entre le mois et l’année : « mars■2011 ».

Après les nombres ordinaux abrégés : « xviie■siècle », « IIe■partie », « le 2e■jour ».

Entre le nom d’en souverain et son numéro dynastique : « François■Ier ».

Généralement, entre tous les éléments sentis comme solidaire, comme « op.cit. », « art.■cit. », etc.

Les abréviations

Prohibées dans le corps du texte, mais conseillées pour les parenthèses, notes, illustrations, etc.

Pour les ordinaux, on abrège « e » et non pas « ème », « re » et non pas « ère » .

Recourir uniformément aux abréviations courantes : etc., apr. J.-C., av. J.-C., art., chap., coll. (collection), éd. (édition de, édité par), ex., fig. (figure), f., fo ou fol. (folio), Mme, Mlle, M., MM., Mgr, n. (note), no, p., § (paragraphe), pl. (planche), page et suivante sq., suppl. (supplément), trad. (traducteur, traduction), v. (vers) ; « vols », « pp. », « ed. », « eds », « eds. » ne s’utilisent pas en typographie française.

N’utiliser « cf. » que pour suggérer une comparaison ou un rapprochement (utiliser « voir » dans les autres cas).

« Ibid. » signifie : dans le même ouvrage ou dans le même article.

Distinguer « op. cit. », qui renvoie à un ouvrage déjà cité, « art. cité », qui renvoient à un article déjà cité, et « éd. citée », qui renvoie à l’édition déjà citée d’un ouvrage.

Les appels de note et notes de bas de page

Utiliser des notes de bas de page (et non en fin de document) avec une numérotation continue.

L’appel de notes : toujours en romain et non italique, collé au mot référent et placé avant toute ponctuation (guillemets non compris).

Le texte des notes est en format « Times New Roman », corps 10, justifié.

Divers

Une ligature entre les lettres o et e (œ) est demandée là où cela est requis : « œuvre », « cœur », « Œdipe », etc.

Les siècles sont toujours composés en chiffres romains (et en petites capitales) : xixe siècle et non 19e siècle.